Si les pick-up sont définitivement rois en Outre-Atlantique, en Europe, ils ont du mal à percer à l’exception peut-être du Ford Ranger qui est le modèle le plus vendu sur le Vieux continent entre autres en France. Afin de continuer à susciter l’engouement des consommateurs, le géant américain a décidé d’apporter quelques rafraichissements à son pick-up en 2019. Le Ranger revient dans une nouvelle version encore plus performante, robuste et fiable.

Ford Ranger : de génération en génération

Le Ford Ranger n’est pas un nouveau venu sur le marché des pick-up, bien au contraire. Il bénéficie d’une présence historique sur le segment, lui permettant de faire valoir sa notoriété. Son histoire démarre en 1997 en version simple et double cabine. Cousin du Mazda B2500, le véhicule a connu un succès notoire poussant Ford à produire une seconde génération à partir de 2006 jusqu’en 2012. Certes, il n’est pas aussi connu que l’incontournable F150 mais il se défend plutôt bien. Difficile de rivaliser avec un grand frère qui compte 42 ans de carrière et qui fait partie des modèles les plus vendus aux États-Unis depuis 37 ans. Mais le Ranger compte sur son succès en Europe pour faire sa place sur le marché des utilitaires. En 2012, une troisième mouture fait son apparition. Si la précédente génération a été produite en Thaïlande, ce nouvel opus sort des usines du Nigéria. Le Ranger est aussi vendu pour la première fois aux États-Unis à partir de 2018. Le défi s’annonce de taille pour le nouveau venu qui doit tenter de s’imposer sur un marché hyper concurrentiel. Histoire de plaire à la clientèle américaine et européenne dans la foulée, une version sportive va voir le jour en 2018. Le nouveau Ford Ranger Raptor est monté d’un moteur EcoBlue Bi-turbo 2 litres de 213 ch avec un couple de 500 Nm.

Le Ford Ranger opère son renouveau

La nouvelle version restylée du Ranger lancée en 2018 apporte son lot de nouveautés qui démarrent sous le capot. Si auparavant les utilisateurs avaient le choix entre les 2,2 litres et les 3,2 litres TDCI, désormais ils ne bénéficieront que du moteur 2.0 litres Ecoblue qui va se décliner en 130 ch avec 340 Nm de couple et 170 ch avec 420 Nm de couple. Comme indiqué plus haut, un moteur de 213 ch est également disponible. Celui-ci ainsi que le moteur de 170 ch profitent d’une transmission intégrale et sont associés à une transmission automatique à 10 vitesses procurant un rendement énergétique parfait ainsi que d’excellentes capacités d’accélération. Pour le moteur de 130 ch, une transmission manuelle à 6 vitesses reste aussi au menu et garantit une expérience exaltante au volant. Dans l’optique de favoriser la baisse de consommation énergétique jusqu’à 10% au moins, le Ranger est muni de l’incontournable dispositif « Stop and Start ». Au rayon des solutions d’aides à la conduite, il est désormais doté d’un limiteur de vitesse intelligent capable de réguler automatiquement la vitesse pour permettre au conducteur de garder sa concentration sur la route. Un système de reconnaissance des panneaux de signalisation a également été ajouté ainsi que le freinage d’urgence automatique. Du reste, le pick-up s’enrichit de plusieurs autres dispositifs destinés à assurer la sérénité du conducteur : Active Park Assist, aide au maintien dans la voie, aide au démarrage en côte, aide au stationnement, système de contrôle en descente, caméra de recul, système d’alerte du conducteur, etc. Concernant la connectivité, le Ranger est pourvu du nouveau SYNC 3 pour gérer la musique, le téléphone ou la navigation par commandes vocales. Le système est compatible avec Android Auto et Apple CarPlay. Grâce à cette myriade d’innovations, le Ranger a été attribué au titre de « Pick-up de l’année 2020 ». De quoi confirmer davantage son leadership.

Ford Ranger : les avantages de choisir un pick-up pour un entrepreneur

Véhicule « lifestyle » par excellence, le Ranger va totalement s’adapter aux besoins des entrepreneurs ou artisans qui cherchent une solution de locomotion pour le travail et pour loisir. À travers son look de baroudeur, il ne manque pas de capter toutes les attentions sur la route. La benne est assez grande pour transporter le matériel de travail ou pour les objets personnels lors des week-ends ou des vacances. Le hayon arrière Easy lift a été pensé pour être plus léger et faciliter l’ouverture et la fermeture. Sur le modèle Double cabine, de multiples solutions de rangement ont été ajoutées. À part la boite à gants pouvant contenir divers objets, dont un ordinateur de 15 pouces, la console centrale s’équipe de trois espaces de rangement. Et pour que les voyages se fassent dans une ambiance agréable, le véhicule est muni d’un système de régulation automatique de température et d’un dispositif de réglage de l’éclairage. Par ailleurs, l’ouverture et la fermeture des portières s’effectuent de façon plus aisée grâce au système de verrouillage sans clé Keyfree.

Prix, finitions et financement en location longue durée du Ford Ranger

Le Ford Ranger est commercialisé en plusieurs versions et prix afin de se conformer au budget et aux besoins de chaque entreprise. Le modèle d’entrée de gamme XL est tarifé à 24 980 euros HT. Le modèle XLT est disponible pour 28 455 euros HT. Le Ranger Limited est à 33 660 euros tandis que le Ranger Wildtrack est à 36 080 euros. Enfin, la version Raptor est accessible pour un tarif de 47 525 euros HT. Face à ces coûts importants, les professionnels peuvent envisager l’acquisition du pick-up en location longue durée. Cette solution est avantageuse d’abord pour la facilité de sa mise en place. Aucune démarche lourde n’est imposée lors de l’abonnement. Ensuite, elle simplifie la gestion du véhicule, car les contrats comprennent l’assurance, l’entretien, l’assistance, la maintenance, le remplacement des pneumatiques ou encore les véhicules relais. Et comme la LLD n’entraine aucune dette supplémentaire, le bilan de l’entreprise reste positif. De toute façon, cette formule est moins chère qu’un crédit auto au niveau du montant des mensualités. Les professionnels pourront aussi changer régulièrement de véhicules, car la règle de la LLD est de restituer la voiture à échéance du contrat, ce qui donne l’occasion aux utilisateurs de repartir sur un nouveau contrat avec un modèle plus récent.