LOA ou LLD pour son utilitaire ? Avantages et inconvénients

LOA ou LLD pour son utilitaire ? Avantages et inconvénients

Actuellement, il existe de nombreux modes d’acquisition d’un utilitaire pour le professionnel, à savoir, l’achat au comptant, l’achat à crédit et le leasing. S’imposant comme le moyen de financement préféré des petites entreprises et des artisans, le leasing occupe à l’heure actuelle une grande partie du marché automobile professionnel, et ce en raison de ses nombreux avantages. D’ailleurs, le leasing lui-même se décline en deux options différentes afin de permettre à chaque métier de bénéficier d’un outil de travail adapté. Entre la LOA et la LLD, quelle est la meilleure formule pour acquérir un utilitaire ? Explications.

Utilitaire : pourquoi louer au lieu d’acheter ?

Un véhicule utilitaire ou véhicule utilitaire léger est un véhicule dont le poids total, charge comprise ne dépasse pas les 3,5 tonnes. Ils sont conçus pour transporter une charge importante, que ce soient des marchandises ou du matériel. Ce type véhicule est particulièrement sollicité par les professionnels dans la mesure où il constitue un outil de travail indispensable dans l’exercice de leurs activités. Le véhicule utilitaire se distingue des modèles d’une plus grande importance par son poids total, mais également parce qu’il est possible de le conduire avec un permis de conduire classique, à savoir le permis B. Les véhicules de type poids lourds, quant à eux, répondent à une législation particulière. On retrouve sur le marché un large choix d’utilitaires parmi lesquels les professionnels ont le choix en fonction de ses besoins. Il existe différentes capacités de charge et différentes configurations d’espace de chargement. Certains ont également des particularités qui font qu’ils sont plus adaptés à de longs trajets ou à des déplacements hors des sentiers battus. Il existe également un large choix de motorisations, permettant au client de choisir un véhicule idéal. Diesel, électrique, à hydrogène, la décision appartient au client. D’un autre côté, certains modèles d’utilitaire se veulent plus haut de gamme que les autres. Dans ce cas, les professionnels auront l’occasion de bénéficier d’équipements de confort et de sécurité dernier cri.

L’achat d’un utilitaire n’est cependant pas toujours envisageable compte tenu de la situation financière de certaines structures. De plus, il a été prouvé que la location constituait la meilleure solution pour acquérir un utilitaire. En effet, la location s’impose tout de suite lorsque les besoins en matière de déplacement sont élevés. Un tel mode de financement permet également à l’entreprise de renouveler fréquemment ses véhicules qui sont en quelque sorte des vitrines publicitaires de l’entreprise. Plus important encore, en termes de coût financier, la location s’avère largement plus avantageuse.

Leasing de véhicule utilitaire : le mode de financement idéal pour les professionnels

Le leasing est un contrat de location de véhicule qui se distingue de la location classique de voiture par sa durée. En effet, un contrat de leasing dure au minimum 2 ans et au maximum 6 ans tandis que la location classique va de quelques jours à quelques mois. Lorsque vous louez un utilitaire avec un leasing, la location est payée sous forme de loyers mensuels. Le montant de ce loyer dépend de la durée du contrat, du kilométrage prévisionnel et des services annexes inclus dans la convention. D’ailleurs, tous ces éléments sont fixés au moment de la signature du contrat. L’organisme de location est le véritable propriétaire de l’utilitaire loué. Mais si le locataire décide de racheter le bien, il deviendra alors son propriétaire et son nom sera mis sur le certificat d’immatriculation de la voiture. D’une manière générale, aucun capital de départ ne sera demandé au client, mais son dossier sera minutieusement étudié par le bailleur dans le but de s’assurer de sa solvabilité. Le leasing d’utilitaire comporte de nombreux avantages pour le client professionnel.

Pour commencer, il n’a pas besoin de prendre un crédit bancaire ni de puiser dans sa trésorerie pour acheter le véhicule. Il est donc libre d’utiliser ses ressources pour des investissements plus portants. Et comme le contrat ne dure que quelques années, il aura la possibilité de renouveler sa flotte régulièrement. Ce genre de détail est bénéfique pour l’image de marque de l’entreprise et favorise la confiance et la fidélisation de la clientèle. Mais par-dessus tout, le leasing offre un avantage fiscal non négligeable, à savoir, la déductibilité des loyers du chiffre d’affaires imposable. En outre, la TVA sur l’acquisition est récupérable à 100 %.

LOA ou LLD pour son utilitaire : avantages et inconvénients

Deux contrats sont envisageables en matière de leasing utilitaire : la location avec option d’achat et la location longue durée. La LOA repose sur le principe d’un crédit-bail, c’est-à-dire qu’elle est financée par un crédit à la consommation tandis que la LLD prend la forme d’une location mobilière classique. La principale différence entre les deux réside dans le fait que la LOA permet le rachat du véhicule et que la LLD n’offre pas ce genre d’option.

Effectivement, il est possible pour le locataire de racheter son utilitaire à sa valeur résiduelle à la fin d’une LOA. Son loyer s’avère également plus faible par rapport à celui de la LLD. Cependant, la LOA limite le kilométrage annuel à 15 000 voire 10 000 km par an. Si vos besoins en déplacement sont moindres, c’est donc la formule à choisir. En revanche, si vous vous déplacez beaucoup, elle n’est pas adaptée puisque vous ne finirez surement pas dépasser le forfait kilométrique et vous écoperez d’une pénalité. En définitive, le choix de la formule idéal dépend des besoins de chacun.
En ce qui concerne la LLD, c’est la formule la mieux indiquée pour les professionnels, mais seulement lorsque l’utilitaire est amené à être sollicité de manière intense. Non seulement elle propose un kilométrage adapté à ce type d’usage, mais elle va aussi prendre en charge l’entretien, ce qui est réellement nécessaire lorsqu’un véhicule est utilisé fréquemment. Toutefois, la LLD n’offre aucune option d’achat. Le bien est immédiatement rendu au loueur à la fin de la location. Par ailleurs, cette restitution peut donner lieu au paiement d’indemnités en fonction de l’état du véhicule.
D’une manière générale, la LLD est choisie par les entreprises, notamment parce qu’elle leur permet d’externaliser la gestion de leur flotte auto.