Le constructeur français Citroën est présent sur le segment des véhicules utilitaires légers depuis 1928. Son offre était alors constituée du Citroën C4 fourgon de la fourgonnette 2CV ou encore du Type H. Son expérience et son savoir-faire acquis depuis toutes ces années ont permis à la marque d’apporter aujourd’hui une solution adaptée à tous les professionnels : il s’agit du Citroën Jumper, le fourgon aux multiples configurations. Répondant aux besoins des professionnels en matière de chargement, le modèle répond aussi à leurs besoins en termes de financement puisqu’il est accessible via une LLD.

Citroën Jumper : l’utilitaire aux multiples possibilités

En matière d’utilitaire, le fourgon est la forme la plus demandée par les professionnels dans la mesure où il est relativement maniable et est capable d’assurer le transport et la sécurité des biens. Parmi les offres disponibles sur le marché, on retrouve le Citroën Jumper qui est constitué d’une cabine et d’un plan de chargement ouvert. Renouvelé en 2014, le modèle dispose d’un design résolument moderne, dynamique et robuste. Sa face avant est particulièrement expressive, et ce grâce à la position de ses projecteurs à LED équipés de DRL. En plus d’un poste de conduite optimum et d’une ergonomie rendant l’usage plus facile, le conducteur bénéficie aussi d’un certain nombre de dispositifs permettant de faciliter le chargement. Avec le Citroën Jumper, le professionnel a le choix entre diverses possibilités. Sur le plan des proportions, il existe plusieurs choix disponibles dont 4 longueurs, 3 empattements allant de 3 à 4,04 m, et trois hauteurs possibles. Au total, le véhicule se décline en 8 silhouettes différentes avec un volume de chargement compris entre 8 et 17 m3. Pour répondre à tous les besoins, la marque propose des constructions spéciales et des remaniements pour le Citroën Jumper. Parmi ces propositions, on peut envisager la possibilité d’intégrer un système d’étagères et de casiers à bord.

Citroën Jumper : pour une facilité de chargement

Si un véhicule utilitaire souhaite susciter l’intérêt des professionnels, il doit avant tout disposer d’un atout de taille : la facilité de chargement. Pour faciliter le travail de l’utilisateur, le Citroën Jumper a été conçu de manière à rendre les chargements et les déchargements plus aisés. Pour cela, le véhicule se dote de portes battantes arrière s’ouvrant à 180 ° qui sont maintenues par un système de tirants escamotables. En option, le professionnel peut avoir accès à une ouverture à 270 ° de manière à maintenir les battants contre les flancs du véhicule. En outre, le Citroën Jumper dispose aussi de deux portes latérales coulissantes permettant de charger et de décharger facilement dans des circonstances particulières. Le seuil de chargement sur un véhicule utilitaire est également un détail qui influe sur la facilité de chargement. Pour limiter les efforts, ce seuil se doit d’être aussi bas que possible. Sur le Citroën Jumper, le professionnel peut abaisser son seuil de chargement jusqu’à 70 mm grâce à une suspension arrière de compensation pneumatique réglable.

Équipements et technologies à bord du Citroën Jumper

À bord du Citroën Jumper, le conducteur profite d’un confort de vie exceptionnel, et ce grâce à un espace généreux et un grand nombre d’équipements pratiques. En matière de technologies, le véhicule est bien en phase avec son époque. Il est en effet en mesure d’offrir à son utilisateur une conduite agréable et sécurisée. Parmi les équipements qui participent à cette conduite plus sure et sereine, on retrouve l’Active Safety Brake, l’alerte franchissement de ligne involontaire et le système de surveillance d’angle mort qui sont conçus pour prévenir les risques d’accident. Parce que le conducteur est amené à effectuer de longs trajets à bord de l’utilitaire, on a mis à sa disposition les technologies comme la reconnaissance de panneaux de vitesse, la commutation automatique des feux de route ou encore le régulateur-limiteur de vitesse. Ces dotations sont destinées à l’assister durant la conduite. Avec un véhicule d’une certaine taille comme le Citroën Jumper, les manœuvres peuvent devenir compliquées. C’est pourquoi il a été doté de la caméra et du radar de recul ainsi que l’alerte de trafic arrière détectant les véhicules à une distance de 50 m.

Des motorisations efficientes sur le Citroën Jumper

Que le professionnel travaille en zone urbaine ou extra-urbaine, le Citroën Jumper offre un comportement routier dynamique et un bon agrément de conduite. De plus, il permet d’optimiser les coûts de fonctionnement grâce à une gamme de motorisations en adéquation avec la norme Euro 6.2. Cette gamme est composée du bloc BlueHDi se déclinant en 120, 140 et 165 chevaux. Tous sont équipés d’une boite de vitesse manuelle à 6 rapports.

Financer le Citroën Jumper avec une LLD professionnelle : les avantages

Le premier atout évident du financement en location longue durée d’un véhicule utilitaire tel que le Citroën Jumper est la facilité de gestion du véhicule et de la flotte tout entière. En effet, il est particulièrement complexe de gérer un parc auto d’entreprise. Avec la LLD, il est possible de changer de véhicules régulièrement dans le but de fournir à son équipe des modèles récents et bien équipés. Par ailleurs, comme les prestations annexes sont incluses au contrat, l’entretien du véhicule est assuré par le loueur et les frais sont directement inclus dans le loyer. Cela permet en même temps au professionnel de maitriser les coûts, car toutes les dépenses relatives aux véhicules sont prises en charge par le contrat de location. Même si l’entreprise ne devient pas propriétaire de son Citroën Jumper, elle peut en jouir comme elle le souhaite grâce à la flexibilité de la LLD. Elle est notamment libre de personnaliser son kilométrage annuel et pourra le modifier en cours de route en cas de besoin. La location longue durée est un financement particulier. Le fait de ne pas devenir propriétaire du véhicule fait bénéficier au professionnel d’avantages fiscaux dont il ne peut profiter en effectuant un achat. Il est par exemple en mesure de récupérer la TVA à 100% à l’acquisition du véhicule. D’autre part, comme les loyers sont considérés comme des charges, ils sont déductibles du chiffre d’affaires. Pour trouver le contrat idéal, les professionnels peuvent comparer les offres en ligne.